Adresse aux militant·es d’extrême gauche ou libertaires qui s’y reconnaîtront

Adresse aux militant·es d’extrême gauche

ou libertaires qui s’y reconnaîtront

{3 p’tits tours et puis s’en vont}

Entre deux périodes électorales qui tourneboulent la tête de certains, il nous paraît salutaire de relayer ce texte initialement publié sur le site de l’OCL*. 

«Sur une mer d’huile, comme dans la tempête, ne perds jamais ta boussole !»

Vous n’en avez pas marre de jouer les rabatteurs, à chaque second tour de présidentielle, pour le candidat de la « démocratie » – avant-avant-hier Mitterrand, avant-hier Chirac, hier Macron ? Vous ne vous sentez pas un peu schizos à défendre toujours, en dernier ressort, les institutions du système capitaliste et patriarcal que vous dénoncez « en temps normal » ? Pendant cinq ans, vous les révolutionnaires avez hurlé que Macron était insupportable par son arrogance et son mépris de classe – presque autant que par sa politique « néolibérale » au profit des riches – et qu’il devait dégager… et voilà qu’une fois de plus vous avez appelé à voter « contre le fascisme », donc pour lui, au lieu de laisser ce genre d’exercice aux réformistes.

La démocratie représentative, on le sait, c’est : au premier tour le droit de se faire plaisir en mettant dans l’urne le bulletin de son/sa favori·te, et au second le devoir du/de la bon·ne citoyen·ne d’élire le/la candidat·e le « moins pire ». Cependant, depuis deux décennies, vous vous joignez aux réformistes pour nous mettre la pression et nous convaincre d’aller voter au prétexte que la dictature nous menace. Il s’agit de nous sauver en sauvant les institutions existantes, quoiqu’elles servent les intérêts de la bourgeoisie, du patronat ou des classes dirigeantes (selon les termes que vous employez dans vos analyses sur la question) et qu’elles desservent ceux du prolétariat ou des classes populaires.

Dans le duel entre Macron et Le Pen, l’argument du « moins pire » ne tenait guère, la différence entre eux portant surtout sur l’art et la manière d’entuber ou de réprimer : préfère-t-on l’être sur le mode bien éduqué ou plus rude ? Invoquer, comme cela a couramment été pratiqué, le sort des migrant·es qu’aggraverait à coup sûr l’élection de Le Pen (hormis peut-être pour les réfugié·es ukrainiens) afin de nous convaincre de l’éliminer sous-entendait qu’avec Macron ou ses prédécesseurs ils/elles avaient été bien lotis. De qui se moque-t-on ?

Cette culpabilisation à base d’antifascisme devenue routinière est de moins en moins crédible et attractive étant donné qu’il n’est même plus question d’un « troisième tour social » – cet autre argument servi à plusieurs reprises depuis 2002 pour faire ravaler sa rancœur à qui irait voter « en se bouchant le nez ». On a vu ce que valait les « “Ils” ne perdent rien pour attendre : dès le soir du second tour, tous et toutes dans la rue, hein ! » (Rires.) Pour ce nouveau mandat de Macron, il va falloir boire le calice jusqu’à la lie, point barre – ou sacrément se réveiller ! Parce qu’il a clairement annoncé la couleur : plus d’austérité, de sécuritaire et de boulot pour moins de fric et de liberté – vous saviez comme nous à quoi vous en tenir, avant de nous enjoindre ou presque de voter pour lui, et nul ne pourra prétendre qu’il a trompé son électorat.

Vous auriez pu mener campagne pour l’abstention et laisser le « vote utile » aux tenants de l’ordre établi, si vous contestez réellement ce dernier ; mais pas du tout : non contents d’aider le Président sortant à ne plus l’être, vous avez opté pour faire participer les autres à cette opération « par précaution » – et c’est reparti pour un tour de Macron. Heureusement que les mobilisations sociales n’ont jamais attendu le feu vert des « révolutionnaires » pour démarrer, car depuis les années 80 – avec le « socialiste » Mitterrand, la fin de l’URSS, le triomphe du « libéralisme » et le développement des théories postmodernes – l’extrême gauche et les libertaires n’ont cessé de marcher dans les pas d’une social-démocratie (déjà suivie par le Parti communiste) et de délaisser la lutte des classes, ou même le simple registre politique, au profit d’un discours moral dont relève entre autres « la “démocratie” c’est bien, le “fascisme” c’est mal ».

La dernière présidentielle a été pour le camp révolutionnaire la cerise sur le gâteau de son inexistence, après deux ans d’une pandémie où il a été aussi remarquablement silencieux et sage que la majorité de la population – il n’y avait donc rien à dire et surtout à faire par rapport à ses conséquences sur le plan social, en matière de travail et de coercition ?

Comment voulez-vous qu’après de tels choix incohérents (en apparence du moins, car au fond c’est votre adhésion « malgré tout » à la démocratie représentative qui les rend cohérents) les « prolos », ces gens de peu, fassent confiance aux « radicaux » ? Vous croyez qu’ils/elles ne sentent pas vos réticences et préjugés à leur égard ? A vos yeux, ils/elles sont toujours soupçonnables d’être de la graine de fascistes-racistes-beaufs, ce qui alimente votre méfiance quand ils/elles s’énervent. Sans remonter à la « révolte des banlieues » de 2005 (que vous avez largement ignorée voire réprouvée, acceptant de fait le discours médiatique sur la « caillera » sans chercher à développer une solidarité de classe avec la jeunesse qui était visée là), votre attitude concernant les gilets jaunes l’a souligné : vous avez d’abord snobé leur mouvement, et si pour une part vous l’avez ensuite encensé pour son caractère exceptionnel ou « original » (quelles trouvailles, ces gilets et ces ronds-points, vraiment, et ces AG des AG si proches de la démocratie directe !), c’était pour mieux enterrer les mobilisations suivantes.

Certes, il y avait à boire et à manger dans les rendez-vous du samedi contre le passe sanitaire – mais on ne risquait pas de voir figurer sur cette carte variée l’extrême gauche ou les libertaires, beaucoup ayant craint d’entrée de perdre leur pureté en se frottant à une faune jugée a priori pas très nette. Plutôt que de chercher à créer un rapport de force contre ce qu’impliquait un tel passe – un clivage entre vacciné·es et non-vacciné·es, un flicage des non-vacciné·es par des vacciné·es, un appel à la délation en direction des vacciné·es, une QRcodisation de la vie quotidienne, etc. –, mieux valait rester dans un entre-soi permettant de croire qu’on avait une fois de plus bien réagi en… ne bougeant pas. Mieux valait attendre quelque « journée d’action » appelée (de plus en plus rarement) et encadrée par les syndicats, et avalisée par la gauche ou ce qui porte aujourd’hui ce nom. Et mieux valait taire les « mauvais côtés » du passe sanitaire en considérant leur dénonciation comme la seule affaire d’une moyenne bourgeoisie antivax obsédée par sa « liberté ».

A la vérité, la « dérive droitière » des partis institutionnels dont parlent les médias concerne aussi la frange révolutionnaire, réputée extraparlementaire mais qui, après avoir soutenu de fait le « roi des voleurs » au nom de l’antifascisme, a réitéré avec le « prince des banquiers ». Alors, « vive la République, vive la France ! », c’est pour bientôt un cri à l’unisson ?

Lucie
au lendemain du second tour de la présidentielle

*Sur le site de l’Organisation Communiste Libertaire : 

http://oclibertaire.lautre.net/spip.php?article3165 

Publié dans General | Laisser un commentaire

Stop à la senne démersale

Stop à la senne démersale

Ce lundi 9 mai, soutenus par l’ONG Bloom, les marins-pêcheurs français et britanniques se sont rencontrés en mer, puis ont tenus des rassemblements respectivement à Boulogne sur mer et à Newhaven pour alerter élus et populations sur les effets dévastateurs de de la senne démersale.

La senne démersale est une technologie de pointe de la pêche industrielle.. En résumé, la technique consiste en poser des cordages sur le fond et provoquer une vibration. Le poisson est effrayé et remonte. Ne reste qu’à refermer en faisant coulisser – un peu comme pour fermer un sac poubelle –, aucune échappatoire possible.

Le problème

Ce procédé a été développé dans les années 2010. Au départ, nos pêcheurs locaux, comme d’autres à l’échelle artisanale, n’en voulaient pas. Les bateaux industriels néerlandais avaient la part belle et faisaient un carton plein en manche notamment. Ne faisant pas le poids leurs petits concurrents adoptèrent donc la senne démersale pour rester dans la course. À ce régime les stocks de poisson diminuent drastiquement. Les pêcheurs français et britanniques le constatent et appellent aujourd’hui les députés européens à un moratoire sur la senne démersale.

Les enjeux sont simples, à l’image de toutes les entreprises d’exploitation des milieux : raréfaction voire disparition des espèces, agonie économique des « petits ». C’est cette situation critique qui amène les riverains de la Manche à crier « stop ».

La position locale

Un sondage interne a été mené au comité des pêches sur l’utilisation de la senne démersale. Résultat sans appel : 93 % de nos marins-pêcheurs optent pour le moratoire. Comme l’exprime l’un d’eux, Alexandre Fournier, lors du rassemblement sur le quai Gambetta, en résumé : L’aquarium se vide ; on va au suicide.

De son côté, arrivé plus tard et en aparté, Olivier Leprêtre, président du Comité régional des pêches lâche, résigné : « je ne suis pas là en soutien mais j’adhère à un moratoire sur quelques années ‒ le temps de regonfler un peu les stocks ‒ ; maintenant s’il faut que cela soit définitif, on le fera. »

Ce moratoire vise évidemment la flotte de chalutiers géants, plus puissants, plus rapides, plus longs de la flotte néerlandaise. Les contentieux sont anciens et multiples : quotas de pêches, zones de pêche, pratique illégales ( high-grading qui consiste à rejeter à la mer des poissons comestibles afin de libérer de l’espace dans les cales pour des poissons plus rentables sur le marché ), subventions favorisant la pêche pélagique industrielle et autres fraudes ou infractions à la législation européenne.

La lutte

Si les pêcheurs français et britanniques s’affrontent traditionnellement ‒ et parfois sans ménagement ‒, c’est au gré des décisions de l’UE sur les questions halieutiques ; le Brexit a en outre exacerbé les différends à l’extrême. La France, au plus chaud du conflit post-Brexit, sur l’accord de licences d’accès aux eaux britanniques au bateaux de pêche français, en est arrivée à menacer le Royaume-Uni de prendre des mesures de rétorsion telles que l’interdiction de débarquement du « poisson anglais », des contrôles douaniers accrus…  dans les ports français.

Les positions respectives des marins-pêcheurs français et anglais convergèrent dès lors que les géants néerlandais continuèrent à écumer les zones de pêche, opérant industriellement, raflant tout, partout, en multipliant les dommages collatéraux ( gabegie, dégâts environnementaux… ). Et, comme dans tous les secteurs industriels, la course au profit élimine les petites boîtes incapables de s’aligner en terme de moyens.

À titre d’exemple, sur le plan économique, les Pays-Bas ‒ c’est-à-dire plus exactement  Vrolijk et  Parlevliet et Van der Plas en tête ‒ produisent 8,2 % de tout le poisson européen et ne représentent que 1,8 % de l’emploi dans la pêche. En comparaison, les pays moins industrialisés disposant de flottes de moindre envergure – comme la Grèce, le Portugal ou l’Italie – emploient près de 40 % du total des pêcheurs européens, alors qu’ils ne débarquent que 13 % du poisson de l’UE. (1)

Nous sommes donc sans surprise en présence d’une lutte qui dépasse les dissensus entre pavillons  et qui repose sur des enjeux économiques et politiques sur fond de logique capitaliste. Le combat que mènent les marins-pêcheurs français et britanniques contre les armateurs néerlandais comme Vrolijk ou les associés P&P. Ces  derniers sont à la tête d’une holding ancrée aux Pays-Bas, et possèdent des implantations en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, aux îles Féroé, en Lituanie, en France… Régnant sur 6 000 employés, Parlevliet et Van der Plas sont le premier armateur à la pêche de l’Union européenne. 

Le Capital 

Prenons l’exemple du Scombrus, inauguré en septembre 2020 sous protection policière.(2)Ce chalutier-congélateur de plus de 80 mètres   peut amasser 200 tonnes de poisson en une nuit quand un bateau de moins de 12 mètres se situe autour de quelques tonnes par an. Il appartient à France Pélagique, filiale du groupe hollandais…Vrolijk ! La Compagnie des Pêches de St-Malo, Compagnie française du thon océanique ou encore Euronor… sont autant de compagnies françaises aux mains des Pays-Bas. 

Au XVIIème siècle, les flottes marchandes ( et corsaires ) étaient au service expansionniste et colonialiste de leurs nations respectives et les Provinces Unies ( Pays-Bas d’aujourd’hui ) tenaient déjà la dragée haute sur toutes les mers du monde. Aujourd’hui, ce sont les puissances économiques qui tiennent directement la barre. 

Mais qu’on ne se méprenne pas, le présent conflit est intra-européen et nous touche légitimement ‒ nous : habitant-.es du premier port de pêche français ‒ ; il ne doit pas masquer le problème à l’échelon mondial. C’est ainsi qu’une véritable mafia passe des accords illégaux avec les gouvernements locaux pour se goinfrer dans les eaux poissonneuses d’Afrique de l’Ouest. Et ce sont les pêcheurs locaux qui, là encore, morflent.(3) Les pillards affluent de partout, Chine et Corée du sud comprises. Le capitalisme n’a pas de patrie !

La politique européenne

L’Union européenne est le principal client du continent africain. Aussi a-t-elle conclu en 2016 un accord avec les pays ouest-africains : 100 bateaux européens pourront pêcher dans les eaux mauritaniennes pour un total d’environ 280.000 tonnes par an. Les bateaux qui y auront accès viennent d’une douzaine de pays européens. En retour, l’Union européenne s’est engagée à verser près de 60 millions d’euros par an dans le cadre de ce partenariat. Les fossoyeurs asiatiques continuant leur bizness en dehors de toutes les lois internationales et en toute impunité. Il es vrai que  « Les poissons pêchés illégalement en Afrique de l’Ouest sont transportés dans des conteneurs géants réfrigérés et mélangés à d’autres cargaisons pour échapper à des contrôles en Europe » explique un rapport de l’Overseas Development Institute (ODI), un groupe de réflexion britannique. 

De même, Greenpeace établira un rapport selon lequel ni la pêche ni les populations locales ne tireront avantage dudit accord. Pire, les flottes artisanales se meurent loin des préoccupations  gouvernementales.

La solution ? « Pour lutter contre ce pillage scandaleux opéré par les flottes étrangères, les experts de l’ODI appellent les gouvernements de l’Afrique de l’Ouest à renforcer leurs industries de transformation du poisson et les flottes de pêche autochtones, au lieu de vendre des droits de pêche à des opérateurs étrangers. » préconise l’ODI. Il fallait y penser. D’ailleurs, ça tombe bien , Boulogne est le  plus grand centre de préparation et de transformation des produits de la mer enEurope.  

Alors quel sort pour le moratoire des pêcheurs français et britanniques dans la manche ?

Les euro-députés comme à l’échelon national, votent en fonction de leurs intérêts partisans ou de leur électorat, lequel relève de la politique intérieure et de l’image de leurs fiefs respectifs. Il sont en outre l‘objet des puissants lobbies industriels et financiers, néerlandais ou autres, lesquels ont parfois un pied sur le bateau et l’autre sur l’usine de transformation des produits de la mer.

Menu fretin contre gros poisson… Sacré coup de tabac à essuyer pour nos artisans de la mer.

Boulogne sur Mer Le 17 mai 2022

 

(1) https://associationpleinemer.com/2021/10/25/une-peche-industrielle-dangereusement-efficace-comment-les-multinationales-neerlandaises-menacent-la-peche-artisanale-europeenne/

(2) https://reporterre.net/La-France-lance-un-chalutier-geant-fossoyeur-des-mers

(3) https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/les-pecheurs-ouest-africains-desarmes-face-aux-chalutiers-pilleurs-etrangers_3061807.html

 

Publié dans General | Laisser un commentaire

Vient de paraître l’ouvrage :  Les routes de Nestor Makhno

☞   Vient de paraître l’ouvrage : 

Les routes de Nestor Makhno

Manuscrit du chef d’état-major de l’Armée Révolutionnaire Insurrectionnelle d’Ukraine

Viktor Bélach & Alexandre Bélach

840 pages (24X16), 33 euros en librairie.

25 euros port compris pour les lecteurs de Courant Alternatif

 

A l’heure où le territoire de l’Ukraine est redevenu le champ d’affrontement d’intérêts impérialistes rivaux, l’édition de l’ouvrage de Victor Fédorovitch et Alexandre Belach, nous rappelle qu’il y a un siècle, des dizaines de milliers de paysans et d’ouvriers prirent les armes, non pour «défendre la patrie» mais dans l’unique but de réaliser un projet de révolution sociale et libertaire. 

A cette époque, l’Armée Révolutionnaire Insurrectionnelle d’Ukraine combattait avec le même acharnement la main mise des bolchéviques sur la révolution de 1917, que les opérations guerrières des groupes nationalistes bourgeois soutenus par l’Ouest. L’ inscription qu’arborait le drapeau noir de « La Makhnovchtchina » livrait à elle seule le contenu du programme : «Mort à tous ceux qui s’opposent à la liberté des travailleurs !»

Boulogne-sur-mer, le 04/05/2022

Viktor Fédorovitch Bélach (1893-1938) fut chef de l’Armée Révolutionnaire Insurrectionnelle d’Ukraine au sein de la guerre d’émancipation qui allait bientôt prendre le nom de Makhnovtchina. Aux côtés de Nestor Makhno, Voline, Piotr Archinov et d’autres figures du mouvement anarchiste, il organisa, entre 1919 et 1921, la lutte armée des ouvriers et paysans révolutionnaires en Ukraine contre l’occupation allemande, le nationalisme bourgeois de Simon Petlioura, l’aventurisme antisémite de Nikofor Grigoriev, les armées blanches contre-révolutionnaires de Dénikine et Wrangel, et le pouvoir autoritaire bolchévik qui, après plusieurs alliances militaires stratégiques avec la Makhnovtchina, finira par l’écraser traitreusement en 1921. Arrêté par le NKVD, condamné à mort puis amnistié, il rédigea en prison ce manuscrit où il décrit avec précision le quotidien de la Makhnovtchina, les débats qui l’animent et la divisent, la lutte féroce contre ses adversaires qui cherchent à l’anéantir, l’organisation stratégique et militaire de l’Armée Révolutionnaire Insurrectionnelle d’Ukraine, la composition de ses troupes et les mouvements de celles-ci, où il revient aussi sur la biographie et la personnalité de Nestor Makhno, les principes de base de l’anarchisme, et agrémente son propos de compte-rendus détaillés des différents congrès d’ouvriers, paysans et soldats révolutionnaires auxquels il participa.

De 1966 à 1990, son fils, Alexandre Viktorovitch Bélach (1930-1993), a mené un travail immense de recherches pour étayer le manuscrit de son père : articles de journaux, ordres opérationnels de combat, rapports internes du parti communiste, archives de l’U.R.S.S., mémoires de différents protagonistes de la Guerre civile. C’est avec toutes ces données qu’ il a pu en 1993 faire éditer en Russie le présent ouvrage. Une somme d’informations qui éclairent le manuscrit de son père, l’accréditent tout en disqualifiant les fossoyeurs de la Makhnovtchina, dont la franchise est mise à nue par leurs propos, et leur but, la destruction de l’insurrection libertaire ukrainienne, affirmé dans toutes leurs déclarations.

– Pour consulter le catalogue ou contacter les éditions Acratie : https://editionsacratie.com

Publié dans General | Laisser un commentaire

Marins de la P&O, une nécessaire solidarité sans frontière.

Marins de la P&O,

une nécessaire solidarité sans frontière. 

La lutte que mènent actuellement les marins licenciés de la P&O suscite un important mouvement de solidarité chez les travailleurs d’outre-Manche. Nous y voyons un signe encourageant pour l’ensemble des travailleur-ses, qu’elle que soit leur nationalité car  l’unité et l’élargissement d’un conflit demeurent les facteurs déterminants de son succès. 

Comme nous l’avons signalé précédemment, ce soutien existe aussi chez les salariés du port de Calais. Le rassemblement qui s’est tenu mardi devant la zone d’embarquement des ferries l’a prouvé. De part et d’autre du Détroit, et quelque soit la compagnie pour laquelle on embauche, on a conscience que l’enjeu de cette lutte est décisif pour l’avenir. 

Travailleurs de tous les pays ? 

Toutefois, dans l’équation qu’il s’agit de résoudre, il subsiste une inconnue de taille que personne ne semble prendre en considération. Quid des marins embauchés à 2 ou 3 euros de l’heure par P&O depuis un mois ? 

Chacun s’accorde sur le fait que leurs conditions d’exploitation ainsi que le montant de leur rémunération sont scandaleux, qu’il faut parvenir à mettre un coup d’arrêt définitif aux pratiques des patrons du secteur. Malgré cela et à notre connaissance, il ne semble pas y avoir de démarche entreprise pour associer ces travailleurs intérimaires à la lutte qui les concerne au premier chef, qu’on le veuille ou non. 

Les capitalistes organisent la concurrence et la division entre les salariés. De leur côté, les politiciens attisent le ressentiment. La meilleure arme des exploités, même lorsque certains le sont ou l’ont été un peu moins que d’autres, c’est de tenter de se rencontrer, de discuter et de s’organiser ensemble pour faire bloc et gagner. 

On en reparle … 

Boulogne-sur-mer, le 20/04/2022 

————————-

Publié dans Luttes dans les boîtes | Commentaires fermés sur Marins de la P&O, une nécessaire solidarité sans frontière.

Des deux côtés de la Manche, une action en solidarité avec  les 800 marins licenciés de la société de ferries P&O

Des deux côtés de la Manche, une action en solidarité avec 

les 800 marins licenciés de la société de ferries P&O

Tandis que les travailleurs licenciés de la P&O manifestaient dans les rues de Douvres en scandant «Limogeage du conseil d’administration !», à Calais, une centaine de personnes s’étaient rassemblées aux portes de la zone d’embarquement des ferries en solidarité. Des syndicalistes de Solidaires, de la CGT et de la CFDT ont patiemment attendu l’arrivée d’une délégation venue d’outre-Manche. 

Une occasion d’échanger quelques mots avec des travailleurs du secteur exerçant dans des compagnies concurrentes. Ils nous ont fait part de leur crainte de subir à leur tour une pression identique sur les salaires voire des licenciements. Réaction compréhensible lorsqu’on sait qu’au prétexte de parer aux conséquences du Brexit, P&O avait commencé par passer les navires qui assurent la liaison entre Douvres et Calais sous pavillon chypriote. Une mesure prise en 2019 et qui selon la direction permettait de limiter les inspections tout en lui offrant des gains en terme de fiscalité. Avant tout, les lois anglaises permettent d’abord aux patrons du secteurs de payer les marins qui ne résideraient pas en Grande-Bretagne en deçà du salaire minimum… 

Le marché Trans-Manche rapporte gros mais il est extrêmement concurrentiel. Plusieurs sociétés de transports s’y sont déjà cassées les dents et on s’interroge sur la stratégie que poursuit actuellement la direction de P&O ; ne joue-t-elle pas un coup de poker menteur ? Un marin nous disait avoir senti le vent tourner bien avant la crise du Covid lorsque la compagnie entama la restructuration de différents services à bord, notamment celui des cuisines afin de baisser les coûts de fonctionnement. Depuis, le cours des choses semble s’être accéléré et ironie de l’histoire, c’est une totale désorganisation qui frappe depuis deux semaines les services de la compagnie puisqu’aucun de ses ferries n’a traversé la Manche depuis le licenciement des 800 salariés.

 

L’immobilisation de ses navires couterait à P&O un important manque à gagner. La raison en est simple, les équipages fraichement recrutés ne satisfont pas aux normes de la navigation en vigueur dans le détroit. En outre, deux des navires de la flotte font l’objet de manquements aux règles de la sécurité et de la documentation de l’équipage. Et comme pour faire oublier ce marasme la direction n’a rien trouvé de mieux que de licencier à nouveau du personnel… Sept intérimaires recrutés après le licenciement brutal de 800 marins viennent à leur tour d’être mis à la porte pour avoir consommé de l’alcool avant de remonter à bord. Cette fois la direction estime avoir été à la hauteur, affirmant que : «La sécurité de nos passagers et de notre équipage est notre priorité absolue et nous continuons à appliquer une politique de tolérance zéro en matière de consommation d’alcool pendant le service.» On croit rêver…

Pour le moment, le trafic routier est fortement désorganisé dans le Kent et les compagnies concurrentes absorbent les parts de marché laissées vacantes par P&O tout en augmentant la pression sur le personnel. Les rythmes de travail s’accroissent tandis que les temps de récupération diminuent. Les contre-parties financières ne sont pas une finalité comme nous l’expliquait une salariée de la compagnie DFDS et on touche à la limite d’un service de transport uniquement pensé et organisé aux seules fins du profit capitaliste. A suivre …

Boulogne-sur-mer, le 20/04/2022

Publié dans Luttes dans les boîtes | Commentaires fermés sur Des deux côtés de la Manche, une action en solidarité avec  les 800 marins licenciés de la société de ferries P&O

Ni Macrine Ni Maron, Révolution !

Ni Macrine Ni Maron, Révolution !

A la veille du second tour des élections présidentielles, nous relayons la prise de position de l’Organisation Communiste libertaire* que nous faisons notre dans son intégralité. 

Et … à bientôt sur le bitume !

Le second tour de la présidentielle approchant, on voit les divers courants politiques, syndicaux et associatifs nous servir un remake de celui de 2002, où Chirac affrontait Le Pen père, et celui de 2017, où Macron rencontrait déjà Le Pen fille.

Seulement nous ne sommes plus face au « séisme » de 2002, où personne ne craignait vraiment la qualification de l’extrême droite mais où les défenseurs de la « démocratie » l’agitaient comme un épouvantail sous nos nez pour nous faire courir aux urnes. Nous ne sommes plus non plus en 2017, où Emmanuel Macron pouvait se prétendre l’accoucheur d’un nouveau monde 3.0, alors que Marine Le Pen restait par trop enfermée dans l’héritage sécuritaire et identitaire du Front national. La seconde a aujourd’hui repris à son compte un certain nombre de revendications portées par des gilets jaunes pour engluer dans un discours plus social les perdreaux de la lutte des classes. Et le premier nous a servi son projet politique et « social » : un ruissellement du bas vers le haut, soit l’intensification de l’exploitation du travail, l’exonération de toute redistribution pour les bénéficiaires des revenus du capital, une accentuation du contrôle social par des moyens sanitaires ou militaires, et l’affirmation – tantôt avec sa morgue habituelle, tantôt avec la feinte humilité d’un serviteur du bien commun – de tout et son contraire, selon les circonstances…

A la vérité, les discours d’En marche et du Rassemblement national se sont rapprochés, et le quinquennat macronien a contribué à rendre moins inquiétante la perspective d’un quinquennat lepénien : quand s’installe une fascisation des pratiques et des pensées, le fascisme n’est plus un épouvantail très efficace. D’où la crainte qu’ont certains de voir la mégère soudain déguisée en douce bergère l’emporter cette fois sur le bellâtre moderniste qui s’est avéré un vrai père tape-dur. Invoquer les « valeurs morales » d’un « patrimoine humaniste rempart contre le fascisme » ne devrait pourtant pas suffire à faire oublier la gestion de la société par Macron à qui l’a subie au quotidien. En revanche, le « vote utile » fait en sa faveur le 10 avril par une partie de l’électorat des Républicains et du PS, et dans une moindre mesure des écologistes, montre que cette gestion satisfait une fraction de la population – celle qui en tire avantage : les managers, banquiers, DRH, entrepreneurs de start-up, technocrates de la croissance et de l’environnement, fonctionnaires installés, rentiers et retraités privilégiés. Et c’est grâce à ce vote opportuniste de partisans de la gauche et de la droite réunis au centre que Macron est de nouveau au second tour, car l’ensemble doit bien représenter 10 % des suffrages qu’il a obtenus. Le résultat du premier tour ne traduit donc pas tant une opinion ou un choix politique que la défense de leurs intérêts matériels par tous ceux et celles qui auraient eu quelque chose à perdre avec un duel Mélenchon-Le Pen.

L’impulsion du prétendu « ni gauche ni droite, mais en même temps l’une et l’autre » a été donnée dès avant 2017 : sous Hollande, la social-démocratie était déjà la seconde main droite de la bourgeoisie. Et ce « ni gauche ni droite, mais en même temps l’une et l’autre » a également permis de crédibiliser un RN dont le « ni de droite ni de gauche, mais du peuple ou de la nation » ne faisait jusque-là pas massivement illusion.

Alors que se profile le second show Macron-Le Pen, on réentend les cris d’orfraie poussés par certains « démocrates [1] » ou « radicaux [2] » face à la « menace fasciste » : il est fort peu probable que Le Pen gagne, mais l’inconstance de l’électorat futile peut réserver des surprises – nombre de participant·es aux précédents « votes de barrage » ont juré qu’on ne les y prendrait plus, hein, et l’idée qu’« en votant Marine ça pétera enfin » est émise ici ou là. Et l’extrême gauche tombe une fois de plus dans le piège de l’antifascisme, car son appel à dire « non » à l’extrême droite passe par la réélection du Président sortant dont elle a critiqué l’action pendant cinq ans. Le scénario est si rodé qu’on ne nous propose même plus guère de le faire en se bouchant le nez et en nous promettant un « second tour social »… Mais qu’est-ce qui pourrait bien pousser les révolutionnaires à prendre position dans ce vaudeville bourgeois ?

Si Macron sert la modernisation de l’exploitation dont le capital transnational a besoin, et si Le Pen est historiquement condamnée pour sa crispation sur un capital réduit à une sphère nationale bien illusoire à l’heure de la mondialisation, ils ont l’un et l’autre pour seul programme toujours plus de croissance au profit de qui détient les moyens de production. Renier ses convictions pour inciter à choisir un camp du capital contre l’autre serait donc non seulement aberrant, mais reviendrait à se tirer une nouvelle balle dans le pied. Pour notre part, nous n’appellerons pas à voter pour ou contre Machine ou Truc, mais un élément important sera à prendre en considération : l’importance du nombre de gens qui ne se laisseront pas prendre au piège du vote Macron. C’est un peu ce baromètre qui donnera des indications sur le contenu des luttes à venir et sur l’état de la fracture entre une partie des prolétaires et leurs représentations/institutions, fracture que nous devons contribuer à élargir alors que les « fronts républicains » ou autres tentent de les réduire.

Nous continuerons ainsi de mettre notre énergie et nos moyens en œuvre pour politiser les révoltes, et démystifier les peurs fantasmatiques qui aliènent toujours plus les exploité·es et les dominé·es de cette planète – avec comme objectif une révolution sociale toujours à réinventer.

Notes

[1] . Cf. l’appel unitaire à manifester le 16 avril lancé par la LDH qui se conclut par : « Contre l’extrême droite et ses idées, pas de Marine Le Pen à l’Elysée »

[2] Nantes révoltée « sort la sulfateuse » et accuse quiconque n’a pas voté Mélenchon au premier tour, ou n’a pas pris d’assaut les préfectures le 10 au soir, de faire le jeu du RN. Misère de l’antifascisme qui réhabilite Bordiga

Organisation Communiste Libertaire, 14 avril 2022

Publié dans General | Commentaires fermés sur Ni Macrine Ni Maron, Révolution !

Caméras de surveillance contre les migrants :  nouvelle annonce faite aux mairies du littoral à propos du projet Terminus

Caméras de surveillance contre les migrants : 

nouvelle annonce faite aux mairies du littoral à propos du projet Terminus

Le verdict rendu par la perfide Albion est douloureux à avaler pour les édiles de la CAB, et leurs sentiments ont été rapportés par La Voix du Nord du 5 avril. Olivier Barbarin, le maire du Portel, très colère, tonne «C’est inadmissible !» ; «C’est décevant» pour Jean-Luc Dubaele, maire de Wimereux ; et «Le financement n’ira qu’à Calais» jalouse Brigitte Passebosc, maire PCF de Saint-Étienne-au-Mont …

Bref, ils en sont pour leurs frais. Enfin, façon de parler, puisque c’est le contribuable britannique qui était censé casquer pour leurs gadgets… 

Terminus : c’est quoi ?

Issu du traité franco-britannique de Sandhurst conclu le 18 janvier 2018, lors du sommet franco-britannique entre le Premier ministre britannique Theresa May et le président de la République français Emmanuel Macron, Terminus est le petit nom élégant donné au dernier dispositif attendu dans le cadre de la lutte contre les traversées illégales de la Manche. Vincent Pihen précise dans son article dans Le phare dunkerqois, publié en ligne le 4 février, qu’il vise à lutter contre les incivilités et les conséquences dramatiques liées à la problématique migratoire et, cite Olivier Barbarin : « il s’agit de prévenir les infractions aux règles de la circulation d’ordures mais aussi pour assurer le secours aux personnes » (sic). Le rapprochement malheureux ne dit pas si les citoyens sont invités à la salubrité participative, à l’instar de l’Ifremer qui a lancé en 2020  une application (Fish & Click) qui permet aux utilisateurs de signaler tous les déchets de pêche qu’ils rencontrent sur le littoral ou en mer. 

Le système de vidéosurveillance Terminus consiste en une implantation massive et stratégique de caméras sur 130 km sur le littoral de Dunkerque à la baie de Somme. Une vingtaine de communes se sont mises en lice. Équipées de «quatre têtes», ces caméras seront particulièrement perfectionnées, certaines spécifiquement dédiées à la lecture des plaques minéralogiques.

Les autorités ont identifié des «points stratégiques», comme les intersections de départementales et points d’accès à la mer, encore indemnes de tout flicage en direct. Les images seront centralisées par la gendarmerie et la police «qui pourront surveiller tous les mouvements suspects de véhicules», mais les mairies pourront également les visionner, selon Laurence Prouvot, maire de Wissant. Les autorités britanniques, en revanche, n’y auront paraît-il pas accès. Ouf ! ce n’est qu’une chasse au passeurs, pas aux malheureux exilés qui eux, sont «mis à l’abri et orientés dans le dispositif national d’accueil » selon l’expression consacrée par l’OFII (Office français de l’immigration et de l’intégration). Bref, il s’agit d’empêcher les migrants de s’embarquer n’importe où et n’importe comment en risquant leur peau davantage que de leur assurer un avenir loin de leur condition de victimes des guerres, dictatures, famines, sécheresse et esclavages dans nos mines de terres rares ou autres… Et finalement de les y renvoyer.

Money ! Money ! Money !

In fine, seule Calais sera suréquipée en matériel sécuritaire. Aucun élu – ni même la Préfecture ‒ n’a connaissance du montant de l’enveloppe allouée aux «mouvements suspects de véhicule». Certaines communes avaient déjà condamné des chemins de traverse menant au littoral. Et même, selon france3-regions.francetvinfo.fr du 28 mars, la commune de Cayeux-sur-Mer, en baie de Somme, a déjà implanté quatre caméras dans son hameau de Brighton(!)-les-Pins. Coût total de l’opération : 67 108 €, financé à hauteur de 55 923 € par le fonds britannique. L’autre partie (11 185 €) sera prise en charge par la fédération départementale de l’énergie (FDE), dont le prestataire est Citeos. Une opération blanche pour la commune rassure Matthieu Blin, directeur général des services de la mairie de Cayeux-sur-Mer. Et le même d’en définir l’objectif final de placer une trentaine de caméras pour surveiller les 14 kilomètres de littoral. La deuxième tranche, prévue pour fin 2022, début 2023 devrait permettre l’installation de 12 caméras supplémentaires, pour un investissement de 205 000 €. La mairie compte appeler à l’aide le département (plafonnée à 50 000 €) et la région (30 000 €). Le fonds britannique bouclant le tout.

Alors, combien pour mater le sable jusqu’à Dunkerque ? Too much assurément. D’autant que le nombre de migrants qui risquent le tout pour le tout est passé au record de 28 000 personnes en 2021 ; le nombre de naufragés a triplé (source www.infomigrants.net). C’est en millions que les dispositifs de dissuasion à gagner l’Angleterre se chiffrent. 

Les caméras viennent s’ajouter aux kilomètres de barbelés, aux rangers et aux matraques et lacrymos… Plus de véhicules mobiles, de quads, de 4×4 sur les plages du littoral nord. Plus de zodiacs dans la Manche pour intercepter les migrants, plus de caméras thermiques et d’équipements de vision nocturne pour repérer le moindre mouvement sur les plages et dans les dunes de Calais, Grande-Synthe, Dunkerque… Et puis Frontex, l’agence européenne de surveillance des frontières, qui a déployé fin 2021 un avion pour patrouiller au dessus de la Manche… Et puis les CRA…

Que faire de plus ‒ si Britannia ne finance pas ‒ pour empêcher toute cette misère du monde de venir se noyer dans le détroit ? Un mur, peut-être. On ne serait pas les premiers, ni en Europe, ni ailleurs…

Boulogne sur Mer le 11 avril 2022

Pour en savoir plus, une analyse du Traité de Sandhusrt par Antoine Guérin :

https://doi.org/10.4000/revdh.3772

Publié dans Politique sécuritaire | Commentaires fermés sur Caméras de surveillance contre les migrants :  nouvelle annonce faite aux mairies du littoral à propos du projet Terminus

On s’en fout de leurs élections !

On s’en fout de leurs élections !

Peu nous chaut les stratagèmes de la bourgeoisie, de sa république et de sa prétendue démocratie. Peu nous chaut celui ou celle qui endossera le costume de courtier du capital au terme de cette mascarade puisque nous n’aurons, avec l’ensemble des exploités et des dominés de cette planète, d’autre choix que de continuer à lutter pour nos intérêts de classe ; de lutter avec pour horizon politique la révolution sociale et le communisme libertaire. 

Pour l’occasion nous reproduisons ce texte, simple, court et efficace rédigé par les camarades toulousains qui animent le journal Le SEUM. 

Nous vous invitons également à visiter leur site :  https://camaraderevolution.org

 

On s’en fout de leurs élections !

On s’en fout de leurs élections. On s’en fout de leurs candidats. On ne veut rien avoir à faire avec eux. La compétition pour désigner qui donnera les ordres à la police ne nous concerne pas, nous savons bien que dans tous les cas les consignes seront de nous réprimer davantage. 

Les réseaux sociaux nous ont habitués à voir les candidats pour ce qu’ils sont : des influenceurs qui se la jouent proche de nous pour mieux vendre de la merde. Les partis politiques sont des boutiques en ligne, leurs primaires ressemblent à des avis sur tripadvisor, sûrement tout aussi truqués.

Les interventions des candidats ressemblent à un programme télé : par ordre d’audience on y trouve des séries de flics, des films français racistes, des émissions d’Hanouna…

Choisir entre un crochet du gauche ou un direct du droit en pleine face ne nous intéresse pas. L’histoire nous l’a montré, l’actualité le confirme, la gauche n’est là que pour désarmer nos mouvements, les monnayer pour chopper quelques postes de ministres… et appliquer le programme de la bourgeoisie

Le ou la lauréate laissera bien vite de côté le masque rieur ou compassionnel, pour revêtir le visage de cire des « responsabilités », des intérêts supérieurs de la nation, de la compétitivité, de la mise au travail…

Il ou elle nous lira gravement le texte qui défilera sur le prompteur, face caméra. Nous dira dans des termes choisis que le temps est venu des sacrifices, de la rigueur et de l’austérité, qu’il faut bien payer la dette parce que sinon c’est nos enfants qui trinquent blabla… tout en nous promettant un monde d’après plein d’espoir, de sucre et de miel.

Quant aux constructeurs de partis, aspirants à la direction de nos luttes, qui utilisent ces élections pour mettre la lumière sur leurs startup, plateformes diverses, nous ne leur accordons pas plus de considération.

Pour tout cela et plus encore, parce que la lutte contre l’exploitation ne sera victorieuse qu’en mettant à bas tous les États, parce que accepter le jeu électoral c’est participer à le renforcer

Nous disons merde à leur politique et vive la révolution !

Toulouse, Boulogne-sur-mer, le 03/04/2022

Publié dans General | Commentaires fermés sur On s’en fout de leurs élections !

La société de ferries P&O exploite dorénavant des marins payés 2 à 3 euros de l’heure.

La société de ferries P&O exploite dorénavant 

des marins payés 2 à 3 euros de l’heure. 

Après avoir licencié 800 marins sans préavis, l’entreprise de transport maritime P&O exploite dorénavant une main d’oeuvre intérimaire payée au lance pierre. 

Sur la ligne Liverpool-Dublin les nouveaux membres d’équipages toucheront 3,47 dollars de l’heure, soit 3,17 euros. Ceux qui naviguent depuis le port de Douvres empocheront 2,38 dollars, soit 2,16 euros. Les patrons de l’entreprise auraient démenti sans pour autant livrer plus d’information. 

Comme bien souvent dans le secteur du transport maritime, ce sont les mécanismes juridiques internationaux qui rendent les faits admissibles en regard de la loi. Les ferries de P&O sont enregistrés à Chypre et ne sont pas soumis aux lois britanniques sur le salaire minimum.

Pendant ce temps les affaires continuent puisque la société mère DP World vient d’empocher 50 millions de livres sterling en qualité d’opérateur du terminal portuaire de Southampton. 

A Liverpool et à Douvres, de nouvelles manifestations contre les licenciements ont été organisées. Sur le port de la Manche, elles semblent avoir moins mobilisé en raison de leur organisation au pied levé. Une marche y est programmée pour le samedi 26 mars et une organisation locale de soutien aux réfugiés a apporté son soutien aux manifestants. 

A suivre …

Boulogne-sur-mer, le 26/03/2022

Publié dans Luttes dans les boîtes | Commentaires fermés sur La société de ferries P&O exploite dorénavant des marins payés 2 à 3 euros de l’heure.

P&O Ferries licencie 800 marins sans préavis

P&O Ferries licencie 800 marins sans préavis

La société de transport maritime P&O vient de licencier 800 marins anglais sans préavis afin de les remplacer par de la main-d’œuvre à bas coût.

P&O est une société de transport maritime anglaise crée au début du XIX° siècle et qui aujourd’hui appartient au groupe international DP World(1). Son président et directeur général le Sultan Ahmed bin Sulayem, prétexte la perte de 100 millions de livres sterling lors de l’année écoulée pour justifier le plan de licenciement qu’il vient de dérouler.   

l’argent va à l’argent 

Des deux côtés de la Manche, le scénario est immuable. Dans un premier temps, une entreprise engloutit des sommes d’argent public versées sans contrôle puis dans un second temps, elle licencie tout ou partie de sa main d’oeuvre afin de « préparer l’entreprise à la croissance »(2). Interrogé sur cette pratique, le président du parti conservateur actuellement au pouvoir, Oliver Dowden, a répondu : «Nous devons examiner tout cela – je pense qu’il est un peu prématuré pour commencer à en tirer des conclusions…»

Le « nouveau modèle » qu’envisage Ahmed bin Sulayem repose sur la réduction de 50 % des coûts d’équipage. Afin de le mettre en oeuvre, les avocats du groupe compteraient faire jouer une close particulière : appliquer la loi de Jersey. S’ils parviennent à leurs fins, les marins perdraient les maigres protections qu’offre encore le droit du travail anglais. Dans l’immédiat, il s’agit au plus vite de faire reprendre la mer aux navires. Une seule journée d’immobilisation représente un manque à gagner d’environ un million de livres sterling pour l’entreprise. Le temps n’étant que de l’argent, du moins sous le régime de l’accumulation capitaliste, le patron ne s’est pas embarrassé de protocole. Il a licencié sur le champ et sans préavis 800 marins, comptant leur verser une indemnité de dédommagement afin de tourner la page sans délai.   

des patrons voyous ? des méthodes de brigand ?

A P&O, les licenciements touchent le personnel de bord exerçant sur les liaisons entre Douvres et Calais, Hull et Rotterdam, Cairnryan et Larne et Liverpool et Dublin. Le groupe DP World a décidé de les remplacer par des employés d’entreprises sous contrat de moindre qualité. Certains d’entre eux ont même été informés qu’ils pouvaient d’ores et déjà postuler à de nouveaux postes par le biais de ces entreprises. 

Une partie des marins de P&O ont été licenciés par une réunion Zoom préenregistrée. D’autres qui travaillaient ont été avertis en personne à bord du navire. Selon la direction, «les équipages qui étaient en congé ont été avertis personnellement : ils ont été appelés individuellement par téléphone, ainsi que par e-mail et par SMS. Nous avons proposé des indemnités de licenciement plus élevées aux personnes concernées afin de les indemniser correctement et rapidement pour le manque d’avertissement et de consultation. Les changements que nous avons apportés nous mettent en conformité avec les pratiques standard du secteur». 

Chez les syndicalistes et certains politiciens ou parfois mêmes des salariés, on a pris l’habitude de taxer les patrons de voyous lorsqu’ils agissent selon leurs intérêts propres. Le capitalisme n’a pourtant jamais été une affaire de morale; encore moins une épreuve sportive réglée par la notion de fair-play …

Dès l’affaire rendue publique, la plupart des membres du syndicat RMT ont organisé un sit-in à bord des ferries. La direction du syndicat aurait exigé que «ses membres soient protégés et que le secrétaire d’État intervienne pour sauver les marins britanniques de la file d’attente du chômage. » Peine perdue puisque sur le port de Douvres, les équipes de sécurité de l’entreprise sont montées à bord pour évacuer manu militari les occupants. Le patron a présenté une toute autre interprétation des faits : « Les équipes qui ont escorté les marins hors de nos navires ont fait preuve d’un professionnalisme total en gérant cette tâche difficile avec toute la sensibilité requise.Contrairement aux rumeurs, aucun de nos employés ne portait de cagoule et on ne leur a pas demandé d’utiliser des menottes ou la force. » Quoi qu’il en soit, les marins se sont retrouvés à quai(3)…

Là encore, le patronat ne connait que le rapport de force et lorsqu’il sait ne rien devoir craindre des travailleurs, il agit à sa guise avec l’assurance d’avoir l’artifice du droit pour lui. 

un début de résistance ? 

Il y a eu plusieurs réactions immédiates. Devant le port de Liverpool, plus de 200 manifestants se sont rassemblés et les chauffeurs de camions qui travaillent sur place ont klaxonné en signe de soutien. A Douvres, d’anciens employés de P&O et des membres du syndicat RMT ont bloqué la route menant au port entravant un temps l’embarquement des centaines de camions en attente sur le terminal. La police est intervenue immédiatement pour dégager la voie. 

Enfin, le syndicat Rail, Maritime and Transport (RMT) réclame un boycott public et commercial généralisé de la société P&O Ferries jusqu’à ce que les emplois soient rétablis… Et il paraît bien peu probable que le gouvernement soutienne la nationalisation de l’entreprise réclamée par certains(4)A suivre, donc.

Boulogne-sur-mer, le 20/03/2022

——————————————

  1. P&O a longtemps assuré les traversées Transmanche depuis Boulogne-sur-mer qu’elle a quittée au début des années 90 pour se recentrer sur le port de Calais. 
  2. P&O a bénéficié de versements d’argent public au titre du soutient à l’activité lors de la pandémie de Covid. 
  3. Nous n’avons pas trouvé d’information précise concernant la manière dont s’est déroulée l’expulsion des marins hors de navires. Ont-ils résisté ou non ? 
  4. La nationalisation d’une industrie n’a jamais été la garantie de conditions d’exploitation moins féroces pour les travailleurs concernés. 
Publié dans Luttes dans les boîtes | Commentaires fermés sur P&O Ferries licencie 800 marins sans préavis

Paix aux chaumières, guerre aux palais !

Paix aux chaumières, guerre aux palais !

Internationalistes, nous refusons de nous laisser enrégimenter par l’un ou l’autre des deux camps qui ont jeté leur dévolu sur le territoire de l’Ukraine pour s’affronter militairement. 

Chacun à leur échelle, Poutine, Zelensky, Macron, Biden et consorts ne sont que des courtiers du Capital. En affaire un jour, nouant des alliances de circonstance, ils s’empresseront de les renverser au besoin et de s’affronter le lendemain si la protection ou l’expansion de leurs zones d’intérêts l’exigent. Ce petit jeu se termine toujours mal pour les populations qui en font les frais. C’est à un de ces dramatiques coups de théâtre auxquels nous assistons impuissants depuis peu. Un de ces événements qui, durant tout le XX°siècle, ont accompagné au rythme des convulsions du capitalisme les menées impérialistes des Etats. A tort, les populations de la vieille Europe se croyaient désormais épargnées par les conflits armés. Elles se figuraient les guerres reléguées aux confins des zones périphériques. Pourtant, la dislocation de la Yougoslavie et son partage en zones d’influence sous la pression des puissances impérialistes sonnait à l’époque comme une mise en garde. 

A bas tous les nationalismes !

Que le Kremlin abrite des canailles sanguinaires ne laisse planer aucun doute. Nous sommes conscients que Poutine et sa mafia ne reculeront devant aucune atrocité afin d’atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. Sa volonté s’accomplira au prix de la répression des populations qu’il tient sous sa coupe, voire des secteurs de sa propre bourgeoisie qui auraient l’intention d’entraver ses plans. Mais il fait beau voir l’Etat français donner la leçon à son homologue russe. Entendre Macron, comme avant lui ses prédécesseurs, pontifier sur la démocratie et les valeurs de l’Europe face à un tyran ou à un fou relève de l’invitation à la rêverie. Il suffit de jeter un coup d’oeil, même rapide, sur la politique internationale que mène l’Etat français en matière de soutien aux dictatures et de commerce des armes pour comprendre combien, chez ces gens là, les belles paroles s’envolent dès que se profilent de potentiels intérêts commerciaux ou stratégiques. Il semblerait même qu’une victime civile des pilonnages de l’Otan en Libye n’ait pas la même valeur qu’un martyr de la guerre en Ukraine(1). Du moins, peut-on le supposer depuis que Natacha Bouchard, la maire de Calais d’habitude peu réceptive à l’adversité qui frappe les exilés errant aux alentours de sa ville, s’est inexplicablement ouverte aux souffrances de réfugiés en provenance d’Ukraine…

Guerre de classe !

Certains se demandent comment agir ou intervenir en réaction à cette guerre. D’abord, en refusant de jouer les va-t-en-guerre et de tomber dans le piège de l’Unité Nationale et du poison patriotique, quel qu’il soit. Ensuite, comme d’habitude, en réclamant la libre circulation des personnes et l’ouverture des frontières, de toutes les frontières. Enfin, nous savons que notre camp, celui des travailleurs et des chômeurs, celui des prolétaires sera le premier et le seul à payer le prix fort de cette aventure criminelle. C’est donc, en Ukraine, en Russie, en France et ailleurs contre nos propres bourgeoisies que nous devons mener l’offensive. Macron, encore lui, entend nous protéger, dit-il. Lui, qui durant la pandémie n’a su qu’incarcérer à domicile l’ensemble de la population et dépecer l’hôpital public nous promet déjà, s’il est reconduit dans ses fonctions, de nous faire crever au travail. 

Cette guerre et ses conséquences s’offrent comme un nouveau moyen d’étouffer dans l’oeuf toute contestation sociale à venir. Nous devons au plus vite reprendre le chemin de la mobilisation dans les entreprises, dans les quartiers et dans la rue. Nous devons, dans la mesure du possible, tenter d’établir des contacts avec celles et ceux qui dans les Etats aux prises dans ce conflit tentent de s’y opposer. En Russie, par exemple, des féministes, bravant la répression d’État, constituent l’un des mouvements sociaux les plus actifs. Désormais, elles s’unissent dans la résistance contre la guerre de Vladimir Poutine en Ukraine(1).

Contre le chaos capitaliste, pour la révolution sociale !

Cette guerre n’est qu’une catastrophe supplémentaire qui s’ajoute à la longue liste des méfaits d’une civilisation capitaliste frappée de crise profonde, et peut-être même agonisante. Face au chaos qui est là, à la montée des nationalismes et des replis identitaires, nous devons retrouver le chemin qui mène à l’émancipation sociale et à la solidarité de classe internationale. La nécessité d’un nouvel horizon pour l’humanité s’impose donc avec acuité, mais cet espoir ne sortira pas des urnes, ni ici, ni ailleurs, ni demain, ni jamais. A bas la guerre ! A bas tous les gouvernements !

   

Cette exigence politique remet la nécessité de la Révolution Sociale

à l’ordre du jour !

Boulogne-sur-mer, le 05/03/22002

(1) Pour le politicien Jean Louis Bourlanges, les réfugiés de guerre ukrainiens constitueraient «sans doute une immigration de grande qualité».

(2) https://rapportsdeforce.fr/linternationale/ukraine-des-feministes-russes-lancent-un-appel-a-sopposer-a-la-guerre-partout-dans-le-monde-030212949

➡️  VERSION TRACT À TÉLÉCHARGER

Publié dans General | Commentaires fermés sur Paix aux chaumières, guerre aux palais !

Intervention du Raid contre des militants solidaires des exilés

Cette galerie contient 2 photos.

Intervention du Raid contre des militants solidaires des exilés   L’occupation s’est poursuivie jusqu’à ce matin à l’issue d’une bataille juridique où l’Etat s’est refusé à recevoir les preuves d’habitation, entravant illégalement l’approvisionnement et la circulation des habitants de la … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Intervention du Raid contre des militants solidaires des exilés

L’occupation de logements libres à Calais se poursuit.  Solidarité !

Cette galerie contient 1 photo.

L’occupation de logements libres à Calais se poursuit.  Solidarité ! Depuis quelques jours, plusieurs logements vides de la ville de Calais sont occupés en réaction à la politique de harcèlement que mènent les Etats français et anglais à l’égard des … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur L’occupation de logements libres à Calais se poursuit.  Solidarité !

Occupation de plusieurs logements libres à Calais

Cette galerie contient 2 photos.

Occupation de plusieurs logements libres à Calais Plusieurs logements libres dans différents quartiers de la ville de Calais sont occupés depuis quelques jours.  L’action s’entend comme une réaction au harcèlement quotidien infligé par les Etats français et anglais aux 1500 … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Occupation de plusieurs logements libres à Calais

L’économie de la frontière. Après les appels à la délation, bientôt la vidéo surveillance contre les migrants.

Cette galerie contient 2 photos.

L’économie de la frontière.   Après les appels à la délation, bientôt la vidéo surveillance contre les migrants.    On se souvient des appels à la délation lancés il y a peu par le maire de Wimereux afin de lutter … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur L’économie de la frontière. Après les appels à la délation, bientôt la vidéo surveillance contre les migrants.

Un petit 27 janvier

Cette galerie contient 1 photo.

Un petit 27 janvier Ce jeudi à Boulogne-sur-mer, quelques dizaines de manifestants ont fait le traditionnel trajet Bourse du travail – sous-préfecture pour réclamer des augmentations de salaires.  C’est à l’appel de tous les syndicats locaux à l’exception notable, et … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Un petit 27 janvier

Butor et fébrile, l’ordre républicain s’agite inutilement Soutien à Nantes Révoltée !

Cette galerie contient 1 photo.

Butor et fébrile, l’ordre républicain s’agite inutilement Soutien à Nantes Révoltée ! Les tenants de l’ordre républicain cognent un coup à droite, un coup à gauche, dissolvant des groupes fascistes, menaçant des médias libres de contre-information.  Toute cette agitation signe … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Butor et fébrile, l’ordre républicain s’agite inutilement Soutien à Nantes Révoltée !

Le nouveau numéro de Courant Alternatif !

Cette galerie contient 1 photo.

Le nouveau numéro  de Courant Alternatif ! Ce numéro a été réalisé à Boulogne-sur-mer et Lille, il est bouclé et sera dans votre boîte aux lettres début janvier.  Le sommaire et « la Une » en avant première, abonnez-vous pour le recevoir … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Le nouveau numéro de Courant Alternatif !

Vers un renouveau de la contestation enseignante ?

Cette galerie contient 2 photos.

Vers un renouveau de la contestation enseignante ?  Si la journée du 13 janvier est annoncée d’emblée comme une succès on ne saurait la considérer qu’en regard de la période et du passif qu’accusent depuis trop longtemps les travailleurs du … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Vers un renouveau de la contestation enseignante ?

L’hôpital de Boulogne : un cluster du variant Macron du virus néolibéral

Cette galerie contient 1 photo.

L’hôpital de Boulogne : un cluster du variant Macron du virus néolibéral  La CGT a invité la population à venir soutenir les personnels hospitaliers devant l’hôpital ce mardi 21 décembre. La direction a en effet décidé de supprimer les services de … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur L’hôpital de Boulogne : un cluster du variant Macron du virus néolibéral

C’est arrivé près de chez vous

Cette galerie contient 2 photos.

C’est arrivé près de chez vous Nous vous proposons l’écoute de l’émission de radio que nos camarades de Reims ont consacrée à la situation sur le littoral après la mort de 27 migrants dans les eaux de la Manche, ainsi … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur C’est arrivé près de chez vous

Retour sur le rassemblement à Calais du 13 novembre 2021

Cette galerie contient 2 photos.

Retour sur le rassemblement à Calais du 13 novembre 2021 Lutter ensemble                               Fight together                         … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Retour sur le rassemblement à Calais du 13 novembre 2021

Invitation à débattre le samedi 20 novembre à partir de 16 heures :  « Mouvement et perspective révolutionnaire :     où en sommes nous en 2021 ? »

Cette galerie contient 1 photo.

Invitation à débattre le samedi 20 novembre à partir de 16 heures :  « Mouvement et perspective révolutionnaire :     où en sommes nous en 2021 ? » Dans le cadre de la commission journal de la revue Courant Alternatif qui se … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Invitation à débattre le samedi 20 novembre à partir de 16 heures :  « Mouvement et perspective révolutionnaire :     où en sommes nous en 2021 ? »

Lire et soutenir : Travail salarié et capital. K. Marx

Cette galerie contient 2 photos.

Lire et soutenir :    Travail salarié et capital. K. Marx Des camarades viennent d’éditer une version du texte de K.Marx : Travail salarié et capital, un antidote à la fable du ruissellement qui entend nous convaincre qu’en engraissant toujours … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Lire et soutenir : Travail salarié et capital. K. Marx

Stand up, get organized, fight and win!

Cette galerie contient 2 photos.

Stand up, get organized, fight and win!  Les camarades du groupe TŘÍDNÍ VÁLKA (Guerre de classe), ont réalisé une traduction en langue anglaise du texte que nous avons diffusé lors de la journée  de grève du 5 octobre 2021. Nous … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Stand up, get organized, fight and win!

Signaler les passeurs … « Pas d’erreur possible, on est bien en France …»

Cette galerie contient 1 photo.

Signaler les passeurs … « Pas d’erreur possible, on est bien en France …» La délation est sans nul doute l’une des traditions les plus vivaces d’un certain art de vivre à la Française. Cette vieille pratique nationale retrouve une nouvelle … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Signaler les passeurs … « Pas d’erreur possible, on est bien en France …»

Tract pour le 05 octobre : Se relever, s’organiser, lutter et vaincre !

Cette galerie contient 4 photos.

Se relever, s’organiser, lutter et vaincre ! Ce mauvais rêve dont nous peinons à nous arracher depuis des mois, cette séparation  accomplie d’avec nos semblables sous l’empire de lois d’exception devenues la règle, nous laisse entrevoir le dessein que nourrit … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Tract pour le 05 octobre : Se relever, s’organiser, lutter et vaincre !

Toujours plus d’ombre dans la taule

Cette galerie contient 1 photo.

Toujours plus d’ombre dans la taule Alors que d’aucuns s’indignent aujourd’hui de ce que la liberté de « nos enfants » de se serrer la pogne et d’aller au resto serait vouée aux gémonies, d’autres luttent sans relâche depuis des … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Toujours plus d’ombre dans la taule

Manifestation anti pass à Boulogne-sur-mer le 14 août : une présence disruptive !

Cette galerie contient 4 photos.

Manifestation anti pass à Boulogne-sur-mer le 14 août :  une présence disruptive !   La belle unité de façade affichée plusieurs samedis de suite dans les rues de Boulogne-sur-mer à propos du «passe sanitaire» fut, ce 14 août après midi, … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Manifestation anti pass à Boulogne-sur-mer le 14 août : une présence disruptive !

Une émission de radio qui parle d’enquête ouvrière !

Cette galerie contient 2 photos.

Une émission de radio qui parle d’enquête ouvrière ! Dans la seconde partie de leur nouvelle émission EC=6 les camarades de Radio Vosstanie abordent le sujet de l’enquête ouvrière. En s’appuyant sur la lecture de  l’actuel numéro de La Mouette … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Une émission de radio qui parle d’enquête ouvrière !

Manifestation contre le «pass sanitaire» à Boulogne sur mer  Il va falloir clarifier les choses et injecter du contenu …

Cette galerie contient 6 photos.

Manifestation contre le «pass sanitaire» à Boulogne sur mer  Il va falloir clarifier les choses et injecter du contenu … Pour cette seconde manifestation boulonnaise, quelques trois cents personnes s’étaient réunies sur l’esplanade de Nausicaa avant d’entamer une déambulation dans … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Manifestation contre le «pass sanitaire» à Boulogne sur mer  Il va falloir clarifier les choses et injecter du contenu …

Le nouveau numéro de la Mouette Enragée est en kiosques !

Le nouveau numéro de la Mouette Enragée est

en kiosques !

Le nouveau numéro de La Mouette Enragée est depuis peu disponible dans les principaux kiosques de Boulogne-sur-mer et de ses environs. En cette période de restrictions des libertés individuelles et collectives, d’isolement et de repli sur la sphère domestique et familiale il devient urgent d’envisager le réveil social et politique de la classe à laquelle nous appartenons. Pour un certain nombre d’entre nous c’est devenu une véritable question de survie. 

La publication de ce journal est l’une de nos contributions locales à cette exigence, sans jamais perdre de vue que c’est dans les entreprises, dans la rue et les quartiers que se mène véritablement la lutte de classe, non sur les «réseaux sociaux» et encore moins dans les urnes …

N’hésitez pas à annoncer notre démarche atour de vous, à nous faire partager les vôtres ou mieux encore à nous contacter pour en discuter de vive voix. 

Boulogne-sur-mer, le 09/05/21

 

Publié dans Dans vos agendas | Commentaires fermés sur Le nouveau numéro de la Mouette Enragée est en kiosques !

Mais où sont les renforts ?

Cette galerie contient 1 photo.

Mais où sont les renforts ? Dans son dernier B MAG’, la feuille de promo de la municipalité boulonnaise, juste après son satisfecit éditorial, Frédéric Cuvillier intime « le Ministre [à] revoir sa décision ». Le Ministre, c’est celui de l’intérieur, Gérald … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Mais où sont les renforts ?

Communiqué : Retraites, le retour ! Un petit gang de parasites à la tête de l’Etat entend une fois de plus décider à notre place !

Cette galerie contient 1 photo.

Communiqué : Retraites, le retour ! Un petit gang de parasites à la tête de l’Etat  entend une fois de plus décider à notre place !   Alors que plus de 75 % des ouvriers et des employés inscrits sur … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Communiqué : Retraites, le retour ! Un petit gang de parasites à la tête de l’Etat entend une fois de plus décider à notre place !

Nouvelle grève dans une usine du port de Boulogne-sur-mer

Cette galerie contient 2 photos.

Nouvelle grève dans une usine du port de Boulogne-sur-mer   Après la lutte victorieuse des ouvriers de l’usine Mowi, ceux de Capitaine Houat sont entrés en grève le 17 juin pour obtenir une prime.    La grève commence le 17 … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Nouvelle grève dans une usine du port de Boulogne-sur-mer

Soutien aux victimes de l’opération policière du 15 juin dans la Haute-Vienne et la Creuse !

Communiqué de l’OCL Soutien aux victimes de l’opération policière du 15 juin dans la Haute-Vienne et la Creuse ! Mardi 15 juin, en divers lieux de la Haute-Vienne et de la Creuse, des personnes ont été réveillées brutalement au petit matin par une vaste … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Soutien aux victimes de l’opération policière du 15 juin dans la Haute-Vienne et la Creuse !

Boulogne sur Mer :  La Commune n’est pas morte, Gare ! À la Revanche…

Cette galerie contient 4 photos.

Boulogne sur Mer :  La Commune n’est pas morte, Gare ! À la Revanche… C’est l’artiste, c’est le bohème Qui sans souffler rime rêveur, Un sonnet à celle qu’il aime Trompant l’estomac par le cœur. C’est la Canaille, et bien j’en suis.* … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Boulogne sur Mer :  La Commune n’est pas morte, Gare ! À la Revanche…

Manifestons pour les 150 ans de La Commune  le samedi 29 mai dans les rues de Boulogne-sur-mer

Cette galerie contient 1 photo.

Manifestons pour les 150 ans de La Commune  le samedi 29 mai dans les rues de Boulogne-sur-mer   Si nous ne sommes pas signataires de l’appel lancé par l’UIL Solidaires de Boulogne-sur-mer, nous appelons à rejoindre en nombre cette manifestation … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Manifestons pour les 150 ans de La Commune  le samedi 29 mai dans les rues de Boulogne-sur-mer

Manifestations du 1° Mai à Boulogne-sur-mer et Calais

Cette galerie contient 2 photos.

Manifestations du 1° Mai à Boulogne-sur-mer et Calais   A Boulogne-sur-mer, trois cents personnes ont défilé au matin dans les principales rues de la ville dans une ambiance plutôt tranquille… Campagne électorale oblige, une délégation de notables du parti socialiste … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Manifestations du 1° Mai à Boulogne-sur-mer et Calais

Le tract que nous distribuerons à la manifestation du 1° Mai à Boulogne-sur-mer

Cette galerie contient 1 photo.

Le tract que nous distribuerons à la manifestation du 1° Mai à Boulogne-sur-mer Le nouveau numéro de La Mouette Enragée est imprimé mais les restrictions de libertés individuelles et collectives imposées par l’Etat français entravent la libre circulation indispensable à … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Le tract que nous distribuerons à la manifestation du 1° Mai à Boulogne-sur-mer

Grève gagnante sur le port de Boulogne-sur-mer pour les ouvriers de l’usine Mowi !

Cette galerie contient 1 photo.

Grève gagnante sur le port de Boulogne-sur-mer pour les ouvriers de l’usine Mowi ! Malgré le contexte qui ne facilite pas la mobilisation, les travailleuses et travailleurs de l’usine de mareyage MOWI organisés en intersyndicale ont obtenu par la grève … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Grève gagnante sur le port de Boulogne-sur-mer pour les ouvriers de l’usine Mowi !

Réflexions sur la grève des livreurs Uber Eats à Boulogne-sur-mer

Cette galerie contient 2 photos.

Réflexions sur la grève des livreurs Uber Eats à Boulogne-sur-mer Pour une certaine fraction de la population urbaine, le désir de se faire livrer à domicile un repas préparé relève d’un acte anodin. Pourtant, à y regarder de près, ce … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Réflexions sur la grève des livreurs Uber Eats à Boulogne-sur-mer

Solidarité avec l’UCL

Solidarité avec l’UCL Suite à l’attaque fasciste contre la librairie La Plume Noire à Lyon, nous relayons ce communiqué de l’OCL Le 20 mars à Lyon, la librairie la Plume noire, local de l’Union Communiste Libertaire, a été une nouvelle … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Solidarité avec l’UCL

«Des comportements choquants …»

Cette galerie contient 1 photo.

«Des comportements choquants …» Plus d’un million de contraventions ont été distribuées durant la période du premier confinement ; la plupart d’entre elles pour défaut d’attestation de déplacement. Lors du second confinement, près de 300 000 sanctions supplémentaires ont été … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur «Des comportements choquants …»

Ce sera difficile mais nous n’avons plus le choix !

Cette galerie contient 2 photos.

Ce sera difficile mais nous n’avons plus le choix ! Depuis la dernière manifestation des gilets jaunes en décembre 2020, aucune action notable ne s’est déroulée dans les rues de Boulogne-sur-mer. Pas même pour contrer la Loi de Sécurité Globale … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Ce sera difficile mais nous n’avons plus le choix !

Une interview avec le groupe Angry Workers

Une interview avec le groupe Angry Workers La revue anarchiste anglaise The Commoner a réalisé une interview du groupe londonien Angry Workers of the world. Nous proposons une traduction de cette discussion qui traite pour une large part de la … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Une interview avec le groupe Angry Workers

Quel est ton métier ? Une enquête ouvrière ! Prenez la parole …

Quel est ton métier ? Une enquête ouvrière ! 

Prenez la parole …

 



Le collectif La Classe entame une enquête ouvrière dans la région de Boulogne-sur-mer, là où ses membres vivent, travaillent et luttent. 

Toutefois, l’exploitation ne connaissant aucune frontière, d’aucune sorte, nous vous proposons de faire connaître cette initiative au delà de toute limite géographique et d’y participer le cas échéant.

Le collectif La Classe regroupe des personnes qui, comme vous, sont des travailleurs, des chômeurs, des précaires. 

Son but : témoigner de nos conditions d’exploitation et de subordination au travail, prendre la parole, s’organiser et lutter collectivement. 

Ses outils : l’enquête ouvrière et le partage de nos expériences. 

Le questionnaire en ligne ainsi que plusieurs témoignages, des récits de luttes et des textes de réflexion, sont d’ores et déjà consultables sur le site 

La Classe : https://laclasse.noblogs.org

Vous trouverez également en pièce-jointe le questionnaire dans sa version imprimable.

N’hésitez pas à nous contacter et à nous faire part de vos réflexions à l’adresse suivante : laclasse@riseup.net

A bientôt dans les luttes !

Boulogne-sur-mer, le 20/10/2020

Publié dans Société de classes | Commentaires fermés sur Quel est ton métier ? Une enquête ouvrière ! Prenez la parole …

La très républicaine loi sur la sécurité globale

Cette galerie contient 2 photos.

La très républicaine loi sur la sécurité globale Tandis que dans les rues de Paris, un cortège de plusieurs milliers de manifestants s’ébranlait péniblement(1), sur une place de Calais, un rassemblement statique d’une centaine de personnes s’en tint aux prises … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur La très républicaine loi sur la sécurité globale

Une affiche à télécharger et  coller où bon vous semble ! « La classe ouvrière ne paiera pas cette crise ! »

Une affiche à télécharger et 

coller où bon vous semble !

« La classe ouvrière ne paiera pas cette crise ! »

 

 

L’Etat et le patronat entendent nous faire payer la dernière déflagration dont accouche actuellement le monstre capitaliste.

Nous ne le répéterons jamais assez : ces crises ne sont pas les nôtres, ni celle-ci, ni les précédentes car nous ne partageons aucun intérêt commun avec les détenteurs de capital, qu’ils siègent à la tête d’une PME locale ou au sommet de la Banque Mondiale.

Nous ne céderons ni au chantage à « l’unité nationale », ni à « l’effort économique » réclamé, et encore moins aux sirènes du « patriotisme productif » dont on ne sait que trop ce qu’il recouvre comme saloperies !

Si, en ces temps incertains l’inattendu semble devenir la règle, sachons nous aussi surprendre l’adversaire et déjouer les pièges qu’il nous tend.

Sachons nous organiser. Prenons l’initiative !

Boulogne-sur-mer, le 03/11/20

Publié dans Société de classes | Commentaires fermés sur Une affiche à télécharger et  coller où bon vous semble ! « La classe ouvrière ne paiera pas cette crise ! »

Une rentrée comme les autres … en pire !

Cette galerie contient 2 photos.

Une rentrée comme les autres … en pire ! Nous diffusons ce texte initialement rédigé pour le numéro du mois d’octobre de la revue Courant Alternatif *. Il garde toute sa pertinence puisque la situation, hélas, est demeurée inchangée dans … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Une rentrée comme les autres … en pire !

Sucrés ces députés !

Cette galerie contient 1 photo.

Sucrés ces députés !   D’un côté, l’activité apicole avec ses 75 000* producteurs dont 70 000 exerçant en qualité d’amateurs ; de l’autre, l’un des fleurons de l’agribusiness et du lobby du sucre, le patronat de la betterave. Au … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Sucrés ces députés !

Délivrez les livreurs !

Cette galerie contient 1 photo.

Délivrez les livreurs !  Le témoignage qui suit nous est cette fois rapporté par un consommateur, lequel a assisté effaré aux conditions de travail du salarié qui lui a fait une livraison ( payante à la société ) à domicile.  … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Délivrez les livreurs !

La pêche soumise au régime de l’accumulation capitaliste

Cette galerie contient 1 photo.

La pêche soumise au régime de l’accumulation capitaliste Un camarade a recueilli les réactions et le point de vue d’un membre de l’association «Pleine mer» à la veille du lancement à Concarneau d’un chalutier géant, le Scombrus. Ils évoquent ensemble … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur La pêche soumise au régime de l’accumulation capitaliste

Grève de la faim pour le doyen des GJ de Boulogne !

Cette galerie contient 2 photos.

Grève de la faim pour le doyen des GJ de Boulogne !   Depuis lundi matin, Daniel, 67 ans, surnommé « papi » dans le milieu des gilets jaunes, squatte la place de parking qui se trouve pile en face … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Grève de la faim pour le doyen des GJ de Boulogne !

Tract que nous distribuerons le 17 septembre 

Cette galerie contient 1 photo.

Tract que nous distribuerons le 17 septembre  La crise sanitaire opère entre les mains de l’Etat comme un catalyseur de sa politique sécuritaire. Il est donc crucial, malgré le contexte, de faire entendre notre voix, de réoccuper la rue et de … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Tract que nous distribuerons le 17 septembre 

« Le risque zéro n’existe pas ! »* Quand le COVID dévoile l’école pour ce qu’elle est en réalité

Cette galerie contient 3 photos.

« Le risque zéro n’existe pas ! »* Quand le COVID dévoile l’école pour ce qu’elle est en réalité   En déchirant le voile idéologique qui recouvre l’institution, le confinement révèle au grand jour la fonction indiscutable de l’école, de l’école capitaliste. … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur « Le risque zéro n’existe pas ! »* Quand le COVID dévoile l’école pour ce qu’elle est en réalité

Une nouvelle affiche à télécharger et coller où bon vous semble ! « La classe ouvrière ne paiera pas cette crise ! »

Cette galerie contient 1 photo.

Une nouvelle affiche à télécharger et coller où bon vous semble ! « La classe ouvrière ne paiera pas cette crise ! »   affiche à télécharger L’Etat et le patronat entendent nous faire payer la dernière déflagration dont accouche actuellement le … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Une nouvelle affiche à télécharger et coller où bon vous semble ! « La classe ouvrière ne paiera pas cette crise ! »

Débâcle sanitaire … Glissement totalitaire … Et maintenant ?

Cette galerie contient 1 photo.

Débâcle sanitaire … Glissement totalitaire … Et maintenant ? La Mouette Enragée publie une brochure de 16 pages au format A5, que vous pouvez télécharger brochure mouette ou nous commander gratuitement et en nombre, à nôtre adresse postale, contre une participation … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Débâcle sanitaire … Glissement totalitaire … Et maintenant ?

Contre la réouverture des écoles !

Cette galerie contient 1 photo.

Contre la réouverture des écoles ! Nous vous proposons d’écouter l’intervention radiophonique de quelques camarade du syndicat Sud-éducation de Boulogne-sur-mer sur les ondes de Fréquence Paris Pluriel dans le cadre de l’émission « L’actualité des Luttes ». Le contenu de leur intervention … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Contre la réouverture des écoles !

Les travailleurs communaux face à la sortie du confinement

Cette galerie contient 1 photo.

Les travailleurs communaux face à la sortie du confinement Pour mémoire, le maire de Boulogne-sur-mer avait rappelé tous ses agents au travail à la date du 20 avril 2020. A cette occasion, il leur présenta un « Plan de Continuité d’Activité » … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Les travailleurs communaux face à la sortie du confinement

Le nouveau numéro de Mai de Courant Alternatif, préparé à Lille et Boulogne-sur-mer, est lisible gratuitement !

Cette galerie contient 1 photo.

Le nouveau numéro de Mai de Courant Alternatif, préparé à Lille et Boulogne-sur-mer, est lisible gratuitement ! Malheureusement, la pandémie actuelle a eu raison de notre constance, par les problèmes d’impression et de diffusion qu’elle entraîne. Nous avons donc décidé … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Le nouveau numéro de Mai de Courant Alternatif, préparé à Lille et Boulogne-sur-mer, est lisible gratuitement !

LE MIRAGE COVID 19 chez les travailleurs communaux

Cette galerie contient 1 photo.

LE MIRAGE COVID 19 chez les travailleurs communaux L’Etat d’urgence sanitaire imposé à l’ensemble de la population, sans aucune consultation préalable, a donné des ailes à de nombreux maires. On ne compte plus les arrêtés inutilement sécuritaires et surtout parfaitement … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur LE MIRAGE COVID 19 chez les travailleurs communaux

De la débandade sanitaire à l’offensive patronale, que faire ?

Cette galerie contient 4 photos.

De la débandade sanitaire à l’offensive patronale, que faire ? Depuis le sommet de l’Etat, on multiplie les déclarations tonitruantes tout en présentant la situation dans laquelle on nous enferme, au propre comme au figuré, comme une crise d’ordre sanitaire. … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur De la débandade sanitaire à l’offensive patronale, que faire ?

Le nouveau numéro de la Mouette Enragée est sorti !

Cette galerie contient 2 photos.

Mouette 36 distribution n° 36.  

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Le nouveau numéro de la Mouette Enragée est sorti !

Municipales 2020 à Boulogne-sur-mer : leur démocratie …

Cette galerie contient 1 photo.

Municipales 2020 à Boulogne-sur-mer : leur démocratie …   Sans réelle surprise, la liste du maire socialiste sortant l’emporte dès le premier tour. Les conditions dans lesquelles s’est déroulé ce scrutin et plus encore sa comptabilité attestent qu’une étape supplémentaire … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Municipales 2020 à Boulogne-sur-mer : leur démocratie …

Municipales 2020 à Boulogne-sur-mer

Cette galerie contient 5 photos.

Municipales 2020 à Boulogne-sur-mer   Qu’est-ce qu’une ville et quelle fonction occupe-t-elle ? Voilà sans doute la question que chaque aspirant à la gestion des affaires municipales se gardera de poser. Une ville en 2020 est une machine toute entière … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Municipales 2020 à Boulogne-sur-mer

A Lille, une intersyndicale qui appelle la police à l’aide …

Cette galerie contient 3 photos.

A Lille, une intersyndicale qui appelle la police à l’aide …   A bien des reprises nous fûmes témoins à Boulogne-sur-mer des rapports qu’entretient toute une partie du petit monde syndical avec la police, ses RG, ses commissaires, etc … … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur A Lille, une intersyndicale qui appelle la police à l’aide …

Jeudi 30 janvier : Tout feu , tout flamme

Jeudi 30 janvier : Tout feu , tout flamme   Saint-Denis de La Réunion, Paris, Bobigny, Toulouse, Rennes, Lille… partout en France l’initiative d’une retraite aux flambeaux(1) s’est généralisée contre la casse des retraites. À Boulogne tant sur la forme … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Jeudi 30 janvier : Tout feu , tout flamme

24 janvier : « L’important c’est que ça se passe bien » La mobilisation se normalise …

Cette galerie contient 2 photos.

24 janvier : « L’important c’est que ça se passe bien » La mobilisation se normalise …   Plus dense que la précédente – peut-être plus de 600 personnes – la manifestation de ce vendredi est restée aussi bon enfant que mortellement … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur 24 janvier : « L’important c’est que ça se passe bien » La mobilisation se normalise …

Le tract que nous distribuerons à Boulogne-sur-mer, lors de la journée de grève du vendredi 24 janvier

Cette galerie contient 1 photo.

Le tract que nous distribuerons à Boulogne-sur-mer, lors de la journée de grève du vendredi 24 janvier    texte 24 janvier  

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Le tract que nous distribuerons à Boulogne-sur-mer, lors de la journée de grève du vendredi 24 janvier

Nouvelle émission de radio de nos camarades de Reims sur la lutte contre les retraites

Cette galerie contient 1 photo.

Nouvelle émission de radio de nos camarades de Reims sur la lutte contre les retraites Une émission réalisée avec des interventions depuis Boulogne-sur-mer et Lille. https://audio.radioprimitive.fr/egregore/20200120-Retraites-et-luttes-6.mp3

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Nouvelle émission de radio de nos camarades de Reims sur la lutte contre les retraites

Le 16 janvier, bon échauffement avant … la promenade !

Cette galerie contient 6 photos.

Le 16 janvier, bon échauffement avant … la promenade ! Retour sur la journée du 16 janvier, ses points forts et ses faiblesses après un mois et demi de mobilisation. Peu après 6 heures du matin, une centaine de travailleurs de … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Le 16 janvier, bon échauffement avant … la promenade !

Samedi 11 janvier : ça dure et c’est dur.

Cette galerie contient 2 photos.

Samedi 11 janvier : ça dure et c’est dur. Temps sec et frais et un petit vent qui décolle par à-coups la banderole appelant à élargir la grève suspendue sur le rempart face à la sous-préfecture ; point de rassemblement de … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Samedi 11 janvier : ça dure et c’est dur.

Bilan en demi-teinte de la journée du 9 janvier. Et maintenant ?

Cette galerie contient 2 photos.

Bilan en demi-teinte de la journée du 9 janvier. Et maintenant ? Avec des cheminots désespérément seuls pour reconduire la grève et des journées de mobilisation éloignées, il apparait difficile dans ces conditions d’obtenir une victoire. Pourtant, des initiatives collectives … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Bilan en demi-teinte de la journée du 9 janvier. Et maintenant ?

Tract distribué lors de la manifestation du jeudi 9 janvier à Boulogne-sur-mer

Cette galerie contient 1 photo.

Tract distribué lors de la manifestation du jeudi 9 janvier à Boulogne-sur-mer texte 9 janvier.

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Tract distribué lors de la manifestation du jeudi 9 janvier à Boulogne-sur-mer

« Et … une tête de Pont de La REM ! Une ! »

Cette galerie contient 1 photo.

« Et … une tête de Pont de La REM ! Une ! » Dans le centre ville de Boulogne-sur-mer, les vitrines du petit commerce électoral sont rares. Pourtant, l’une d’elle attire irrésistiblement l’attention et la frénésie des travailleurs en lutte. A … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur « Et … une tête de Pont de La REM ! Une ! »

Offensive de l’Etat et du capital contre les retraites : multiplions les actions directes !

Cette galerie contient 2 photos.

Offensive de l’Etat et du capital contre les retraites : multiplions les actions directes ! Jeudi matin, quelques travailleur-ses en lutte ont déployé une banderole au dessus de l’autoroute A 16 en direction de Calais. Faut-il y voir une concession … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Offensive de l’Etat et du capital contre les retraites : multiplions les actions directes !

Meilleurs voeux 2020 !

Cette galerie contient 1 photo.

Meilleurs voeux 2020 !   La Bourgeoisie veut nous confisquer tout espoir de vieillir Heureux et Libres ? Meilleurs vœux de Victoire en 2020

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Meilleurs voeux 2020 !

28 Décembre à Boulogne sur Mer : pas de trêve

Cette galerie contient 1 photo.

28 Décembre à Boulogne sur Mer : pas de trêve Beau, frais, sec, un temps idéal pour battre le pavé en ce samedi d’entre fêtes de fin d’année. Le rendez-vous était fixé à la CCI, point de départ des manifs attendues … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur 28 Décembre à Boulogne sur Mer : pas de trêve

Nouvelle émission de radio à propos des luttes contre la réforme des retraites

Cette galerie contient 1 photo.

Nouvelle émission de radio à propos des luttes contre la réforme des retraites   Les camarades de Reims qui animent l’émission l’Egrégore sur Radio Primitive poursuivent leur « tour de France » des luttes contre la nouvelle attaque des retraites par Macron … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Nouvelle émission de radio à propos des luttes contre la réforme des retraites

Manifestation le 28 décembre contre la casse des retraites

Cette galerie contient 1 photo.

 Manifestation le 28 décembre contre la casse des retraites   voici le tract que nous y distribuerons :    texte-retraite.2

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Manifestation le 28 décembre contre la casse des retraites

Mardi 17 décembre : grèves, manifestation et actions directes

Cette galerie contient 3 photos.

Mardi 17 décembre : grèves, manifestation et actions directes A Boulogne-sur-mer, la zone industrielle de Capécure demeure au coeur du rapport de force qui oppose le travail au capital. A la veille des fêtes de fin d’année, plusieurs millions d’euros … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Mardi 17 décembre : grèves, manifestation et actions directes

Un 10 décembre à Boulogne sur Mer par gros temps

Cette galerie contient 1 photo.

Un 10 décembre à Boulogne sur Mer par gros temps Cette deuxième manifestation liée au calendrier national a montré une détermination qu’on ne se connaissait plus sur le littoral depuis quelques temps. Si le cortège était moins dense, la volonté … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Un 10 décembre à Boulogne sur Mer par gros temps

Retraites et pas que … Premier tour d’horizon radiophonique de la mobilisation

Cette galerie contient 1 photo.

Retraites et pas que … Premier tour d’horizon radiophonique de la mobilisation Nos camarades de Reims qui animent l’émission Egrégore sur Radio Primitive ont organisé un premier tour d’horizon radiophonique autour de la lutte contre la casse des retraites. Cinq … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Retraites et pas que … Premier tour d’horizon radiophonique de la mobilisation

Mobilisation et actions dans le boulonnais

Cette galerie contient 2 photos.

Mobilisation et actions dans le boulonnais Comme partout ailleurs, la journée du 5 décembre fut un succès à Boulogne-sur-mer. Dans la nuit du 4 au 5 décembre, des ouvriers de la marée ont tenté sans succès d’investir la zone industrielle … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Mobilisation et actions dans le boulonnais

Préparons la grève du 5 décembre !

Cette galerie contient 1 photo.

Préparons la grève du 5 décembre ! Voici avec un peu d’avance, le tract que nous distibuerons lors de la grève du 5 décembre à Boulogne-sur-mer. tract 5 décembre

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Préparons la grève du 5 décembre !

A propos de la grève à la SNCF

Cette galerie contient 1 photo.

A propos de la grève à la SNCF Bras dessus, bras dessous, Guillaume Pépy, Macron et sa clique gouvernementale dénoncent le « détournement de la loi sur la grève » par les cheminots.  On le sait, l’avalanche de mesures qui depuis un … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur A propos de la grève à la SNCF

Tract pour la grève le 24 septembre 2019

Cette galerie contient 2 photos.

Tract pour la grève le 24 septembre 2019 Voici le tract que nous distribuerons à Boulogne-sur-mer lors de la manifestation du 24 septembre 2019.

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Tract pour la grève le 24 septembre 2019

Repenser une critique radicale de l’école capitaliste

Cette galerie contient 1 photo.

Repenser une critique radicale de l’école capitaliste Allons-nous abandonner la critique de l’école aux seuls courants réactionnaires ? Qui aujourd’hui porte encore une charge radicale contre l’école, contre l’école capitaliste ? Bien peu monde en réalité puisque l’essentiel de l’effort … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Repenser une critique radicale de l’école capitaliste

Une brochure sur le mouvement des Gilets Jaunes à Boulogne-sur-mer

Cette galerie contient 1 photo.

Une brochure sur le mouvement des Gilets Jaunes à Boulogne-sur-mer   Chronique locale d’une révolte sociale  Novembre 2018 – Mai 2019    La Mouette Enragée vient de publier une brochure de 36 pages sur la mobilisation des Gilets Jaunes à … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Une brochure sur le mouvement des Gilets Jaunes à Boulogne-sur-mer

Le Festival de Street Art de Boulogne-sur-mer possède désormais son Off !

Cette galerie contient 2 photos.

Le Festival de Street Art de Boulogne-sur-mer  possède désormais son Off ! Tout festival digne de ce nom se doit d’avoir son Off.  Peut-être l’ignoriez-vous, mais l’officiel du Street Art de Boulogne-sur-mer possède désormais le sien (1). Il est éphémère … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Le Festival de Street Art de Boulogne-sur-mer possède désormais son Off !

La revue Courant Alternatif a besoin de votre soutien !

Cette galerie contient 1 photo.

La revue Courant Alternatif  a besoin de votre soutien !   Le mensuel Courant Alternatif est publié depuis presque 40 ans. Il se distingue de nombre de revues militantes, entre autre, par son mode de fonctionnement rotatif et décentralisé. Chaque … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur La revue Courant Alternatif a besoin de votre soutien !

Parution du nouveau numéro de la revue Courant Alternatif réalisé par les camarades de Lille et Boulogne-sur-mer

Cette galerie contient 2 photos.

Parution du nouveau numéro de la revue  Courant Alternatif réalisé par les camarades de Lille et Boulogne-sur-mer   Ce numéro du mensuel Anarchiste-Communiste a été préparé conjointement par les camarades de de L’OCL de Lille et ceux de la Mouette … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Parution du nouveau numéro de la revue Courant Alternatif réalisé par les camarades de Lille et Boulogne-sur-mer

Témoignage d’une travailleuse intérimaire des sardineries de Douarnenez

Cette galerie contient 1 photo.

Témoignage d’une travailleuse intérimaire des sardineries de Douarnenez Un camarade a récemment réalisé une interview d’une travailleuse intérimaire des sardineries de Douarnenez. Comme vous l’entendrez, le témoignage de cette femme n’est pas sans rappeler les conditions de travail actuelles des … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Témoignage d’une travailleuse intérimaire des sardineries de Douarnenez

Boulonnais, Boulonnaises, vous êtes filmés ! Ou Comment joindre l’inutile au désagréable…

Cette galerie contient 4 photos.

Boulonnais, Boulonnaises, vous êtes filmés ! Ou Comment joindre l’inutile au désagréable… « Suite aux événements ( l’incendie partiel d’une terrasse de restaurant (ndlr) ) qui se sont déroulés en Ville fortifiée dans la nuit du 29 au 30 août  2018, le maire … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Boulonnais, Boulonnaises, vous êtes filmés ! Ou Comment joindre l’inutile au désagréable…

Prochainement, un nouveau centre de coopération entre polices anglaise et française sur le littoral

Cette galerie contient 3 photos.

Prochainement, un nouveau centre de coopération entre polices anglaise et française sur le littoral S’il est un terrain sur lequel les affres du Brexit ne semblent avoir de prise, c’est bien celui des relations entre services de police. Depuis peu, … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Prochainement, un nouveau centre de coopération entre polices anglaise et française sur le littoral

Une page se tourne …

Cette galerie contient 1 photo.

Nous publions ci-dessous le tract que nous distribuerons à la manifestation du 9 octobre 2018 à Boulogne-sur-mer, en lien avec l’appel lancé par plusieurs syndicats à une grève interprofessionnelle de 24 heures.    Une page se tourne … Les défaites accumulées … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Une page se tourne …

Contribution à la discussion au sujet de l’enquête ouvrière

Cette galerie contient 1 photo.

Contribution à la discussion au sujet de l’enquête ouvrière  Nous publions ce texte que vient de nous faire parvenir Henri Simon qui anime avec d’autres camarades la revue Echanges et Mouvement (1). Nous ferons de même avec  d’éventuelles contributions qui … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Contribution à la discussion au sujet de l’enquête ouvrière

«  Le Street Art, ce n’est pas de la simple décoration  »

Cette galerie contient 2 photos.

«Le Street Art, ce n’est pas de la simple décoration» En effet, comme l’a rappelé le chargé à la culture de la municipalité de Boulogne-sur-mer “le Street Art ce n’est pas de la simple décoration”(1). La récupération par les pouvoirs … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur «  Le Street Art, ce n’est pas de la simple décoration  »

Le maire impose la fin des 35 heures aux travailleurs de la commune de Boulogne-sur-mer

Cette galerie contient 8 photos.

Le maire impose la fin des 35 heures aux travailleurs de la commune de Boulogne-sur-mer Le lundi 25 juin 2018, une journée de grève et un rassemblement devant la mairie ont troublé la quiétude proverbiale de la vie municipale boulonnaise. … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Le maire impose la fin des 35 heures aux travailleurs de la commune de Boulogne-sur-mer

Le numéro 35 du journal local La Mouette Enragée vient de paraître

Cette galerie contient 3 photos.

Le numéro 35 du journal local La Mouette Enragée vient de paraître  Il est actuellement distribué dans les principaux kiosques de Boulogne-sur-mer et de ses environs. Ce numéro consacré à l’Enquête Ouvrière et à sa pratique est le premier d’une série … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Le numéro 35 du journal local La Mouette Enragée vient de paraître

Une nouvelle affiche réalisée par la Mouette Enragée, à télécharger et à coller où bon vous semble.

Cette galerie contient 1 photo.

Une nouvelle affiche réalisée par la Mouette Enragée,  à télécharger et à coller où bon vous semble.    Nous pouvons faire parvenir à celles et ceux qui le désirent quelques exemplaires de l’affiche au format A3 Couleur en contre partie … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Une nouvelle affiche réalisée par la Mouette Enragée, à télécharger et à coller où bon vous semble.

Le point de vue du Collectif Jeunes en Lutte à propos des récents travaux d’agrandissement de Nausicaà

Cette galerie contient 2 photos.

Le point de vue du Collectif Jeunes en Lutte à propos  des récents travaux d’agrandissement de Nausicaà Nous reproduisons ce texte rédigé par le collectif Jeune en Lutte* car nous le jugeons pertinent à double titre. D’abord, car il est … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Le point de vue du Collectif Jeunes en Lutte à propos des récents travaux d’agrandissement de Nausicaà

Manifestation du 22 Mai 2018 à Boulogne-sur-mer : Tous ensemble, moi d’abord !

Cette galerie contient 1 photo.

Manifestation du 22 Mai 2018 à Boulogne-sur-mer :  Tous ensemble, moi d’abord ! Ce 22 mai, la manif des salarié-e-s de la fonction publique – appelons-la comme ça – a été inédite à Boulogne sur Mer. Habituellement programmée comme une visite … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Manifestation du 22 Mai 2018 à Boulogne-sur-mer : Tous ensemble, moi d’abord !

Tract recto-verso distribué à Boulogne-sur-mer lors de la manifestation du 22 mai 2018.

Cette galerie contient 2 photos.

Tract recto-verso distribué à Boulogne-sur-mer lors de la manifestation du 22 mai 2018.  

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Tract recto-verso distribué à Boulogne-sur-mer lors de la manifestation du 22 mai 2018.

« LʼEtat fait la sourde oreille, quʼà cela ne tienne, nous ferons les fortes têtes »

« LʼEtat fait la sourde oreille, quʼà cela ne tienne, nous ferons les fortes têtes » Force est de constater que les pouvoirs publics font peu de cas de la détresse voire de la colère des salariés des établissements pour personnes âgées … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur « LʼEtat fait la sourde oreille, quʼà cela ne tienne, nous ferons les fortes têtes »

Grève dans les Ehpad, il était temps !

Cette galerie contient 2 photos.

Grève dans les Ehpad, il était temps ! Un retour sur la grève dans les Ehpad à travers le récit d’une expérience collective vécue à Boulogne-sur-mer. Le 30 janvier dernier, un appel national invitait le personnel des Ehpad (1) à … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Grève dans les Ehpad, il était temps !

Syndicat PRP : Pour la Protection et le Respect des Prisonnier(e)s

Cette galerie contient 1 photo.

Syndicat PRP : Pour la Protection et le Respect des Prisonnier(e)s « Ça ne valait pas la peine mais ça valait le coup ! » A l’heure où l’on parle de grève des matons, de mutinerie, de création de prisons de haute sécurité … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Syndicat PRP : Pour la Protection et le Respect des Prisonnier(e)s

De la ZAD aux prétoires : les frappes ciblées de l’État

Cette galerie contient 1 photo.

  De la ZAD aux prétoires : les frappes ciblées de l’État Après avoir laminé les droite et gauche « de gouvernement » – ce qui ne saurait nous émouvoir – les obligés de Macron, ministres et autres sous-fifres, ont en charge la … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur De la ZAD aux prétoires : les frappes ciblées de l’État

Le Groupe/Journal “La Mouette Enragée” reprend ses activités.

Cette galerie contient 1 photo.

Le Groupe/Journal “La Mouette Enragée” reprend ses activités.     Dans les temps à venir, nous consacrerons l’essentiel de notre activité à la réflexion et à la production de textes sur le thème de “l’enquête ouvrière”. Un travail au long … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Commentaires fermés sur Le Groupe/Journal “La Mouette Enragée” reprend ses activités.