On s’fait une digue … sous surveillance ?

On s’fait une digue… sous surveillance ?

 

« Wimereux, le charme et la mer » ! Oui, mais sous vidéo-surveillance. En effet, avant le début de la saison touristique 2010, la compagnie de sécurité privée traditionnellement chargé de la surveillance nocturne de la digue promenade a été remplacée par ces petits engins liberticides. L’homme aux rangers accompagné de son chien féroce ne faisait plus assez peur aux adolescents adeptes de sorties nocturnes estivales ?

 

Aux mains d’une ville croulant déjà sous les dettes, Francis RUELLE, maire de Wimereux veut maintenant protéger la population des « trop nombreuses incivilités qui se déroulent sur la digue ou encore sur la place de la mairie ». Alain CAILLET (l’indétrônable adjoint délégué à la sécurité publique) veut quant à lui protéger les bacs à fleurs et les murs communaux des dégradations. C’est ainsi que six caméras ont fleuri sur le bord de mer et une sur la place de la mairie. D’autres vont probablement apparaitre prochainement rue Carnot et au camping municipal !

 

Le cout de cette première installation : 100 000 €. Cet investissement est heureusement cofinancé à 50% par l’état sécuritaire de Sarko & co via le Fonds Interministériel pour la Prévention de la délinquance. Comme sur l’ensemble du pays, la sécurité n’a pas de prix à Wimereux, et ce même lorsque les caisses sont vides et les bacs à fleurs pleins !

image021.jpg

 

This entry was posted in Politique sécuritaire. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire